photo cours et stages
photo cours et stages
photo cours et stages

Q&R avec Sasaki Senseï

interview issu d’iomag *

Fusako Von Hoegen : De nombreux livres sur le shiatsu ont été écrits et la plupart d’entre eux recommandent d’appuyer sur tel ou tel point pour se débarrasser de tel ou tel « symptôme ». Que pensez-vous Senseï** de cette approche symptomatique ?

Kensunori Sasaki : Bien que je croie que ces livres, et leur attitude symptomatique, ne présentent pas l’esprit correct vis à vis de la santé, je ne crois pas, cependant, que ça soit une mauvaise chose que de tels livres existent. Tout d’abord, ils font connaître le shiatsu au public. Ensuite, je suis certain que les gens peuvent apprendre quelque chose de ces livres et y trouver une aide. Bien que de nombreux livres soient récemment parus sur le shiatsu, aucun d’entre eux n’atteint le niveau des livres anciens. De fait, la plupart répètent simplement des parties des anciens livres. C’est pourquoi je ne pense pas qu’il soit vraiment nécessaire de les lire pour apprendre quelque chose sur les origines de la maladie.

 

> L’attitude du praticien

 

* magazine de l’école Iokai des années 90 édité par Thierry Camagie et Jean-Marc Combe

** « Senseï » signifie professeur, enseignant « celui qui a la connaissance ».